Recherche de fuite d'eau par corrélation acoustique 

 

  • technique de correlation acoustique
  • Recherche de fuite d'eau par corrélateur acoustique
  • Correlation acoustique

En France, les fuites d'eau potable évacuées par les canalisations font perdre chaque année une somme colossale d'argent au réseau français de distributeur. La raison tient du fait qu'au fil des années, les canalisations d'eau s'usent et se cassent sans parler des installations douteuses. Conscientes des dommages environnemental, économique et hygiénique que peut engendrer la fuite d'eau, note entreprise propose des services de recherche de fuite d'eau par corrélation acoustique. Ceci fait partie des techniques de localisation de fuite dans les canalisations souterraines.

Le principe de la technique

Comme les fuites émettent un son plus ou moins aigu, il est possible de localiser ce bruit grâce à la technique de la corrélation acoustique. La localisation se fait au moyen des capteurs placés à des endroits stratégiques. Avec les données perçues, cette technique va permettre au dépisteur de trouver l'orifice même de la fuite. Dans les canalisations dures souvent faites en ciment, en acier et en fonte, la détection de la fuite est beaucoup plus facile que dans les canalisations où les conduites sont en PVC.

Son objectif

L'objectif de la technique est de repérer facilement l'orifice même de la fuite afin d'éviter le gaspillage d'eau et de réduire les coûts associés. Elle permet également d'empêcher que la chaussée ainsi que les autres infrastructures autour de la fuite ne se dégradent. Mais la maîtrise de la technique de la corrélation acoustique relève d'une bonne manipulation des équipements spécifiques et d'une expérience que seul un dépisteur peut avoir.

Pourquoi opter pour la corrélation acoustique ?

L'avantage de la corrélation c'est qu'elle ne détecte que le son émis par la fuite et non les bruits environnants. Ceci suppose que la technique est réalisable pendant le jour, même pendant les heures de circulation de voitures. Les sons des éléments tels que le vent et la pluie n'ont pas non plus d'incidence sur le calcul des mesures.

Les appareils utilisés

Pour capter et entendre les bruits émis par la vibration des canalisations, on utilise le géophone. La terre aussi vibre à cause des effets du jet d'eau provoqué par la fuite. Cette vibration peut alors être perçue comme un son à repérer. En plus du capteur de son, le technicien doit utiliser un casque d'écoute stéréo, puisque l'oreille humaine joue un rôle non négligeable dans la détection des sons.

Pour être complet, l'équipement se compose aussi de micros de sol, d'un microphone, d'une pointe de contact, de système de transport "triangle" et d'un amplificateur acoustique. Chaque appareil a un rôle bien précis. À titre d'exemple, la pointe de contact permet la prélocalisation. Quant au microphone, il sert à capter les sons des fuites situées dans des endroits inaccessibles. Les données seront ensuite enregistrées sur ordinateur à travers un logiciel pour servir de calcul.

Liens utiles

Spécialiste dans le diagnostic technique immobilier à Paris/Idf www.kasa-diagnostics.fr est là pour toutes les questions techniques sur votre bien immobilier.

Recherche de fuite d’eau à Paris(75) société Fuite recherche

Demande de devis